dimanche 14 juin 2020

Rentrée 2020, Calligraphie japonaise, Oshinkan, Toulouse


Calligraphie Japonaise

Oshinkan, Toulouse

Rentrée 2020

L’enseignement de la Calligraphie japonaise au Dojo Oshinkan est donné par Claire Seika à un rythme hebdomadaire : le samedi de 10h à 12h (tous niveaux) et le mardi de 19h 30 à 21h (niveau avancé).

Les cours reprendront le samedi 5 septembre 2020 à 10h.

L'enseignement de la Calligraphie japonaise au Dojo Oshinkan est officiellement affilié à l’Institut de Calligraphie Tôkashoin (Préfecture de Chiba, Japon) depuis 2008.

Les cours hebdomadaires sont complétés par des stages en week-end et par un stage d'été d'une semaine.







Poème Iroha, いろは歌, calligraphie Claire Seika.


Dojo Oshinkan

1, rue Blaja

31500 Toulouse

contact :

oshinkan.toulouse@gmail.com

ou

claire.seika@gmail.com



samedi 4 avril 2020

Heures oisives, La lune et les fleurs, Calligraphie





 Heures oisives

"La lune et les fleurs"



すべて月花をばさのみ目にて見るものかは

"La lune et les fleurs sont-elles tant, l'une et l'autre,

des choses que l'on voit avec les yeux ?"

Heures oisives, 徒然草, II, 137.

Calligraphie Claire Seika, mars 2020.



Dans ce passage en prose extrait des Heures oisives, Urabe Kenkô définit une esthétique consistant à voir certaines choses - la lune, les fleurs, mais aussi la neige ou l’eau d’une source - et à en être profondément affecté sans s’y attacher, ni se les approprier, ni les entacher en y laissant quelque trace. Ainsi la seule pensée des fleurs au printemps et de la lune à l’automne suffit à émouvoir le poète. Penser au passage du printemps sans sortir de chez soi ou penser à la lune en regardant la pluie tomber revient à voir les choses non seulement de loin mais aussi telles qu’elles sont.

Dans le Carnet de la hotte, Bashô se fait l’écho de cette esthétique lorsqu’il écrit : « Quel que soit le lieu où porte mon regard, il n’est rien qui ne soit fleur. Quel que soit le lieu auquel je pense, il n’est rien qui ne soit lune ».


Urabe Kenkô, Les Heures oisives (1335?), II, 137, 徒然草 ; traduction C. Grosbois, T. Yoshida et R. P. Sauveur Candau, Gallimard/Unesco, 1968, p. 117.
Bashô, Le carnet de la hotte, 笈の小文 ; traduction R. Sieffert, Journaux de voyage, POF, 1988, p. 47. 



Cet article est extrait du Pinceau d’avril, Journal de calligraphie japonaise, publié par l'Institut de calligraphie Tôkashoin-France, numéro 19, avril 2020.






mardi 24 mars 2020

Calligraphie de l'idéogramme du "confinement"






 

L'idéogramme du « confinement »




籠, "confinement", calligraphie Claire Seika, mars 2020


J’ai calligraphié le caractère exprimant l’idée de « confinement » en japonais : 籠. L'idéogramme représente une corbeille en bambou avec un dragon à l'intérieur. Il est composé du bambou, 竹, partie supérieure, et du dragon, 龍, partie inférieure. Le dragon exprime l'idée que la corbeille est pleine. Tout idéogramme pourrait en principe convenir afin d’indiquer que la corbeille est pleine, cependant le fait que ce soit l’idéogramme du dragon amène à penser que la corbeille est pleine d'énergie. 


En poésie, le terme japonais 籠リ (komori) pourrait être traduit en français par le terme de « retraite », dans le sens de « faire retraite », « se retirer du monde » : 籠る (komoru). On trouve assez souvent en poésie l'expression « retraite d'hiver », 冬籠り, afin de désigner la période d’inactivité hivernale correspondant au moment de passage d’une année à l’autre ou, plus généralement, afin d’exprimer l’idée d’hibernation, y compris des végétaux. Il existe aussi une « retraite d'été », 夏籠, l’expression renvoyant à l’habitude, depuis l’époque Heian au Japon, de faire retraite dans un sanctuaire, un temple (参籠) ou encore en montagne (山籠) à certaines périodes de l’année. 


J'ai choisi de calligraphier l'idéogramme 籠 en cursif, 草書, Sôsho. Ainsi le point final à droite de l’idéogramme se distingue comme une particularité propre au style cursif. En effet, ce style offre la possibilité de nombreuses variations graphiques et sollicite la créativité du calligraphe. Dès lors, ce point final pourrait sembler n’être qu’une fantaisie. Pourtant, il résulte d’une simplification extrême des trois derniers traits de l’idéogramme du dragon en style régulier 龍. 



Cet article est extrait du Pinceau d’avril, Journal de calligraphie japonaise, publié par l'Institut de calligraphie Tôkashoin-France, numéro 19, avril 2020.








vendredi 13 décembre 2019

Exposition internationale de calligraphie Kakyô, Tokyo





Exposition internationale de calligraphie Kakyô

国際架橋書展 


The National Art Center, Tokyo

国立新美術館 (東京、六本木)


du 11 au 23 décembre 2019 

2019年12月11日〜23日



Les calligraphies de Claire Seika et de deux membres de la branche française de l'Institut Tôkashoin, Furan et Serika, ont été sélectionnées pour être présentées au National Art Center, Tôkyô, dans le cadre de l'Exposition internationale de calligraphie organisée par NPO International Kakyô Calligraphy Association, sous l'égide de l'Agence japonaise pour les Affaires Culturelles, la Métropole de Tôkyô, et d'autres organismes. L'exposition est ouverte du 11 au 23 décembre 2019.




Poème chinois de Bai Juyi :
"Sous les fleurs, j'ai oublié de rentrer à cause du paysage"

花下忘帰因美景

Haiku de Yasui :
"Si je m'endors
Recouvre-moi

Sous les fleurs"

寝入なば
物引きせよ
花の下

Versets composés sur des thèmes de poèsie chinoise

Friches (Arano, 曠野集), 1690.

Calligraphie de Claire Seika






Poème japonais de Ôta Mizuho (1876-1955) :

"Un banc de nuages
Voile la lumière de la lune
Plus claire qu'une aigrette blanche"

雲一ひら
月の光を
さへぎるは
白鷺よりも
さやけかりける

Calligraphie de Furan







Poème chinois de Fan Chengda (1126-1193) :

"Les banbous résonnent
Le vent souffle par rafales
À la fenêtre la neige est claire
Et déjà les fleurs sont écloses"

竹響風成陣窓明雪已花

Calligraphie de Serika






Calligraphies de Claire Seika et de Furan


Calligraphies de Claire Seika et de Furan




Calligraphie de Serika



Calligraphie de Serika




Calligraphies de Claire Seika et de Furan






*


Retour des calligraphies au Dojo Oshinkan, 

branche française de l'Institut Tôkashoin



De gauche à droite, calligraphies de Claire Seika, Furan et Serika.



De gauche à droite, calligraphies de Claire Seika, Furan et Serika.






*架橋, Kakyô, signifie littéralement "pont suspendu". Il faut l'entendre ici au sens figuré de "pont entre les cultures".







jeudi 29 août 2019

Stage de Sumi-e, Pin et Glycine, 10-11 octobre 2020










Stage de Sumi-e

« Pin et glycine »



墨絵

松と藤






Lieu : Oshinkan
1, rue Blaja
31 500 Toulouse
05 61 11 84 32


Dates :
Samedi 10 octobre de 14 h à 18 h
Dimanche 11 octobre de 10 h à 17 h 30


Participation :
120 euros pour les membres de Oshinkan
150 euros pour les non membres


Renseignements et inscription avant le 1 octobre 2020 :
claire.seika@oshinkan.com

Une liste de matériel sera fournie lors de l'inscription.


Archive Sumi-e :




Dojo Oshinkan
1, rue Blaja
31500 Toulouse




Calligraphier sur Hansetsu, Stage de calligraphie, 12-13 septembre 2020








Stage de Calligraphie japonaise

Calligraphier sur Hansetsu*

半切に書く


Samedi 12 et dimanche 13 septembre 2020





百花春至為誰開

"Des centaines de fleurs à l'approche du printemps

pour qui s'ouvrent-elles ?"

Kôan extrait du Recueil de la falaise verte

Calligraphie Claire Seika, avril 2020



Nous calligraphierons sur format Hansetsu des idéogrammes (Kanji, 漢字).

La calligraphie des Kana (仮名) sur format Hansetsu sera abordée lors d'un prochain stage.


Lieu :

Oshinkan
1, rue Blaja
31500 Toulouse

0561118432


Horaires :

samedi 12 septembre, 14 h-18 h
dimanche 13 septembre, 10 h-18 h


Participation :

120 euros pour les membres de Oshinkan,
170 euros pour les non membres.


Inscriptions jusqu'au 1 septembre 2020 :

claire.seika@oshinkan.com  ou
claire.seika@gmail.com


Une liste de matériel sera communiquée aux futurs stagiaires.


* Le Hansetsu (半切) est un format de papier allongé de grand format : 34.5 cm/136 cm.





dimanche 14 juillet 2019

Concert de Koto au Kanyôji, préfecture de Yamaguchi (Japon)






Concert de Koto et Shakuhachi



Lundi 19 août 2019
2h-3h30


Temple Kanyôji

Kano, Préfecture de Yamaguchi (Japon)



Kanyôji, septembre 2003.



Le temple Kanyôji est entouré de sept jardins conçus au XXe siècle par Shigemori Mirei (重森三玲). Les jardins s'y déclinent sous différentes formes offrant au visiteur un panorama historique de l'art des jardins japonais de l'époque Heian aux époques Kamakura, Momoyama et contemporaine :





Concert Affiche



Annonce du Concert de Koto et Shakuhachi 
sur le site du Temple Kanyôji : 



Le village de Kano, 鹿野, Préfecture de Yamaguchi, 山口県, où se trouve le Kanyôji, 漢陽寺, est le lieu de naissance de Chikushi Katsuko, 筑紫歌都子(1904-1984), interprète et compositeur, fondatrice de l'école de Koto Chikushikai. En commémoration du centenaire de la naissance de Chikushi Katsuko, un concert a été organisé à Kano en septembre 2003 et une stèle commémorative a été dressée en mai 2011 (voir article ci-dessous).

Chikushi Katsuko est l’auteur de plus de 300 pièces pour Koto. Elle  également contribué à la transcription de pièces du répertoire classique et à la ré-écriture de partitions à plusieurs voix pour Koto et Shamisen.




Concert 
Programme


1  筑紫歌都子、祭り太鼓 
      (Chikushi Katsuko, Matsuridaiko)
      一琴          ガエール舞  (Gaëlle Maï)   
                        クレール歌慶  (Claire Kakei)                                           
      二琴          田中歌澄  (Tanaka Utazumi)

2  筑紫歌都子、幻を追うて 
      (Chikushi Katsuko, Maboroshi wo oute)
   田中歌澄  (Tanaka Utazumi)

3  筑紫歌都子、吉野静 
      (Chikushi Katsuko, Yoshino Shizuka)
       一琴        筑紫純子  (Chikushi Junko) 
       二琴        宮本歌穂子  (Miyamoto Kahoko)
       尺八        堀田晃童  (Horita Kôdô)

4   筑紫歌都子、雪の幻想 
       (Chikushi Katsuko, Yuki no gensô)
  クレール 歌慶  (Claire Kakei)  

5   筑紫歌都子、ながれ 
       (Chikushi Katsuko, Nagare)
       一琴      筑紫純子  (Chikushi Junko) 
       二琴      宮本歌穂子  (Miyamoto Kahoko)
       尺八      堀田晃童  (Horita Kôdô)

  6   ソーラン節  
       (Sôran bushi)
       筑紫純子 (Chikushi Junko) 
       宮本歌穂子 (Miyamoto Kahoko)
       田中歌澄 (Tanaka Utazumi)
       尺八 堀田晃童 (Horita Kôdô)


  7   筑紫路、コスモス
       (Chikushi Katsuko, Chikushiji, Cosmos)
       筑紫純子 (Chikushi Junko) 



Photos des jardins du temple


Photo Claire 歌慶.


Photo Claire 歌慶.


Photo Claire 歌慶.


Photo Claire 歌慶.


Photo Claire 歌慶.


Photo Claire 歌慶.


*

Avant le concert


La salle de concert, Photo Claire 歌慶.


La scène, 曲水の庭, Kyokusui no niwa, "Jardin de l'eau sinueuse", Photo Claire 歌慶.


La scène, 曲水の庭, Kyokusui no niwa, "Jardin de l'eau sinueuse", Photo Claire 歌慶.



* 


Répétition


Répétition, Maboroshi wo oute, Photo Claire 歌慶.





Répétition, Yoshino Shizuka, Photo Claire 歌慶.



Répétition, Yoshino Shizuka, Photo Claire 歌慶.




Claire 歌慶




*


Concert



Concert, Matsuridaiko.


Concert, Maboroshi wo oute, Photo Claire 歌慶.

Concert, Allocution, Tanaka Utazumi, Photo Claire 歌慶.


Concert, Nagare, Photo Claire 歌慶.







Claire 歌慶.


*